Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 08:00

pet-danseau.jpg

Moi je ne pète pas, non Madame. Enfin... Disons que jusqu'en décembre 2007, je n'avais jamais peté de ma vie. Mamour me dit que c'est impossible, mais bon. Je me suis rappelée de cela en me bidonnant devant un des fabuleux dessins de Thorgard, que tu peux retrouver ici et dont le talent n'a d'égal que l'humour.

 

Donc, le pet n'existait pas dans ma vie, et je ne m'en portais pas plus mal. Mon psy affirme que le fait d'avoir été mise au pot trop jeune (oui tu sera ravi de savoir que ta serviteuse ici présente était propre à 11 mois, sans commentaires!) m'a poussé à me créer des problèmes relationnels avec mon caca, toussa toussa. Bref.

 

Revenons en 2007. Je rentre à l'hopital pour me faire enlever de méchants fibromes qui me causent des douleurs insoutenables, et donc je suis bien contente, quoiqu'un peu endolorie lorsque je me réveille le lendemain de l'opération dans ma morne chambre double. Je suis ravie parce que non seulement je ne vais plus souffrir, mais aussi parce qu'on va enfin me donner à manger; ça fait 24h que j'ai rien avalé, j'ai la dalle, vas-y mdame l'infirmière en chef, aboule le ptit déj'!!

 

La voilà enfin qui arrive avec ses plateaux, je bave, mon royaume pour un café et un bout de pain! Elle donne son thé à la dame dans le lit à côté (celle qui a toute sa famille qui est venue la voir hier soir et qui se gave de loukoums, elle se fait opérer aujourd'hui, ha ha je vais t'en bouffer moi des loukoums à la gueule quand tu vas remonter du bloc tu vas voir, poufiasse va!!), et s'approche de moi, toute souriante:

"Vous voulez un peu d'eau?"

 

De l'eau? Heuuuu comment dire... Non? Je veux pas de l'eau moi!

 

"Non merci, je voudrais un café avec du lait chaud et un ptit truc à grignoter svp Madame" (sourire crispé, main tremblante, ne pas taper!)

 

"Ah non non non, vous ne pouvez pas manger tant que vous n'avez pas sorti les gaz qu'il y a dans votre estomac à cause de l'anesthésie".

 

Moi très gênée, j'essaie de lui expliquer que je ne pourrais jamais aller aux toilettes si je n'ai pas de café (bon j'ai rien dit pour la clope qui va avec, j'ai senti comme ça que ça allait pas passer). 

 

Et elle a eu cette phrase "Mais pètez Madame, pètez!"

 

Man, je vais aux toilettes une fois par semaine, alors pèter???? I don't think so!! J'ai expliqué, parlementé, pleurniché, cette vieille vache n'a rien voulu entendre, et m'a laissé avec mes gaz.

 

Les heures ont passé, la voisine est partie, j'ai essayé de me concentrer mais rien à faire! Je pleurais doucement dans mon coin quand j'ai entendu la porte s'ouvrir. Je lève la tête en essuyant la morve qui me coule du nez et je vois dans l'embrasure de la porte, baigné dans une lumière dorée (il faisait très beau), un homme magnifique aux grands yeux bleus, et plein de boucles blondes. Putain je te jure, l'Ange Gabriel en personne! 

 

Il s'est assis sur le coin de mon lit et m'a demandé ce qui n'allait pas, et en pleurant comme une madeleine je lui raconte mes malheurs. Il m'a écouté, puis il a souri, il s'est levé, et il est parti. Je suis restée interloquée, j'étais même pas sure du coup qu'il était vraiment venu (les gaz m'étaient peut-être monté au cerveau!), quand la porte se réouvre, et Gabriel revient, portant un petit plateau qu'il pose devant moi.

Sur le plateau? Un croissant, du beurre, de la confiture, et surtout une grosse tasse de café qui embaumait et un petit pichet de lait tout fumant!

 

Je me suis remise à pleurer, de joie cette fois, et il m'a dit en souriant qu'il avait piqué le tout dans la salle de repos des infirmières et de chut, ne rien dire. Et il m'a laissé avec mon petit déjeuner. J'ai mangé, j'ai bu mon café, et j'ai enfin pu faire ce que je devais faire, tranquilou. La méchante infirmière est revenue me voir plus tard et a paru ravie de la bonne nouvelle. Le plateau? Je l'avais fait emporter par une autre dame.

 

Je suis rentrée chez moi quelques jours plus tard, et le soir de mon retour, j'ai eu une flatulence, la première de ma vie. Et depuis, ben oui, il m'arrive de renouveller l'expérience, je l'avoue.

 

Gabriel? Je ne l'ai jamais revu après ce matin là, et pourtant je suis restée plusieurs jours à l'hôpital. Etait-il vraiment réel? Comme quoi les anges gardiens, c'est toujours là pour nous quand on est dans la merde. Ok je sors.

 

gab.jpg


 



 


 


Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 08:30

amourette.jpg

 

Quand j'étais petite, j'habitais au Canada. Et toute l'année, j'attendais le moment béni des vacances scolaires pour rentrer dans mon Médoc natal pour passer l'été. 

Je retrouvais mes copines, j'allais à la plage, et le soir je rêvais dans mon lit en écoutant le clocher du village égréner les heures de la nuit. C'était le paradis. Ces années-là m'ont laissé un souvenir indélébile, un bonheur des choses simples...

Et l'été, c'était aussi l'occasion de rencontrer des garçons. Des garçons qui jouaient au foot, qui avaient le même accent que moi, qui faisait des acrobaties en vélo pour nous épater et la roue dans le sable.

 

Cet été, ma petite cousine est venu passer 3 semaines chez nous. Une petite gamine de 8 ans, magnifique avec ses grands yeux verts e ses longs cheveux bruns; une petite Canadienne qui adore le sport, est un peu garçon manqué, une gymnaste en herbe qu'il faut bien occuper.

Cet été, comme chaque année, ma voisine et copine d'enfance est venu passer 3 semaines chez elle avec son conjoint et son fils. Un superbe garnement de 8 ans, aux grands yeux marrons et cheveux blonds en bataille; un petit Français plein de gouaille et de rires, qu'il faut bien occuper.

Hier, nous avons présenté ces deux préados. Le garçon a souri à la fille, la fille a répondu de même. Il lui a proposé de venir jouer au tennis dans le pré voisin, ce à quoi elle a acquiescé avec empressement, devant la mère et la tante Moi gloussant comme des collégiennes.

Mais avant d'aller jouer, Miss Canada a voulu aller se changer. Et la petite gymnaste, qui aime courir, faire la roue et monter aux arbres, la fillette qui refuse qu'on lui fasse des coiffures et qui met ce qui lui passe sous la main, cette fillette m'a dit "Peut-être que je vais mettre une robe?"

Elle a fini par mettre une jolie tunique rouge avec des fleurs au col et un petit legging, ses plus jolies sandalettes, et elle est partie en courant. On ne les a pas revus de la journée...

 

Tout celà m'a empli de nostalgie: je me suis revue au même âge, découvrant le regard d'un beau Français posé sur moi et me disant:

"Finalement, elles vont être super trop chouettes ces vacances..."

 

PS- Miss EK, prépare toi à accueillir un petit correspondant l'été prochain! :)


 


Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 07:45

ex.jpg

 


Aujourd'hui c'est journée Nostalgie, installe-toi confortablement, car je vais te parler de l'ancien temps. 

Il était une fois une jeune Mademoiselle Poubelle qui attendait son Prince Charmant. Mais ce dernier se faisait attendre, retenu par quelque mission à accomplir, ou lointaine contrée à explorer. La jeune Poubelle devait donc se contenter de Crapauds Charmeurs pour remplir ses soirées (et son lit).

Alors juste pour toi, voici un florilège des Crapauds qui ont traversé ma vie:

 

LE CRAPAUD SEXY:

celui qui me mettait le coeur au fond des chaussettes et qui me faisait perdre la tête (et ma culotte) dès qu'il souriait. Nous n'avions rien en commun, mais peu importait puisque nous passions de toute façon tout notre temps au lit. Il était beau, et même que l'été il sentait le sable chaud; j'ai longtemps cru que c'était l'amour de ma vie, j'ai depuis réalisé que c'était ma plus grande histoire de cul.

 

LE CRAPAUD CELEBRE:

celui qui a gagné la Coupe du Monde en 98 et qui ne voyait que son nombril. Je l'ai rencontré en soirée, j'ai fait la fille pas intéressée, du coup irrésistible. Quelques soirées à l'écouter parler de lui et de ses copains barf barf, des super billets pour voir des matchs, quelques bouteilles de champ et l'homme qui tirait plus vite que son ombre (sur le terrain comme dans la vie) est retourné jouer à la baballe.

 

LE CRAPAUD FRANC-MACON:

celui qui vit dans un monde plein de codes mystérieux, de réunions secrètes, qui n'a pas de temps pour toi et qui est supérieur à tous. Il m'a assomé de ses grandes théories, m'a offert deux sacs Vuitton pour se faire pardonner son indifférence et m'a un jour demandé de choisir entre ma chienne Miss P. et lui: Miss P. dort toujours avec moi, pas lui.

 

LE CRAPAUD CACHOTTIER:

celui qui m'a façonné tel Pygmalion, qui a formé ma personnalité, mes goûts musicaux et vestimentaires, qui m'a conquis à l'art et l'opéra, et qui a finalement admis que non ce n'était pas qu'il me respectait trop, c'est qu'il était gay: nous avons été inséparables pendant 15 ans, nous nous parlons de temps en temps, une immense page de ma vie.

 

LE CRAPAUD TROP GENTIL POUR ETRE HONNETE:

celui qui comme son nom l'indique, est super trop gentil, limite insupportable, parce que toi t'es pas si gentille que ça et ça te fout des complexes. Toujours à l'écoute, romantique à souhait, une perle! Finalement, la perle n'avait pas résolu son Oedipe et avait une facheuse tendance à l'impotence...

 

LE CRAPAUD MOTARD:

celui qui était trop sexy avec son blouson noir et son casque, qui ne me couvrait pas de fleurs mais qui faisait toujours ce qu'il disait, le fanatique de la Thailande qui a appris à aimer le Canada; celui qui ne m'a pas offert de sac de luxe, mais qui m'a fait un enfant... c'était et c'est toujours mon Mamour.

 

Comme quoi à force d'embrasser des Crapauds, on trouve parfois son Prince :)

Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 08:55

vacance.jpg

 

On parle souvent de la belle solidarité qui unit les blogueuses, et ce n'est pas un mythe bien au contraire. Bien sûr il y a des petits ressentiments, des commentaires mal intentionnés, des phrases assassines qui apparaîssent de temps à autre, mais c'est loin d'être quotidien.

Non, de façon générale, c'est des petits mots gentils, des encouragements, des conseils, et toujours cette admirable envie d'aider que je constate. Dès que l'une d'entre nous a un coup de blues, une question, un ennui, les blogueuses serrent les rangs de leur armée et réagissent.

 

Depuis quelques semaines, une blogopotesse évoque ses difficultés cette année (comme les deux précédentes) à partir un peu en vacances pour son petit Empereur, faute de moyens. 

Après bien des recherches et de système D, elle a trouvé un petit séjour qui lui permettrait de créer des jolis souvenirs pour son petit; le problème, c'est que l'essence comme on le sait coûte un bras et une jambe, et que malgré toutes les petites astuces et les itinéraires de routes de campagne, elle ne voit pas comment s'en sortir avec son carburant. Elle veut se séparer de certaines de ses affaires en les vendant, ce qui lui permettrait de payer son essence, mais le temps presse et la somme n'est toujours pas réunie: la famille a besoin de 200 euros qui semblent inaccessibles.

Cette blogopotesse, c'est madamezazaofmars, qui est bien connue et fort appréciée sur notre cher Hellocoton.

En essayant de lui apporter notre support suite à son message, Maria a eu une excellente idée: celle de faire une petite contribution aux vacances de la famille Zaza. En lui envoyant quelques euros chacune, nous pourrions lui permettre de partir. Je sais que ça pourrait marcher, par ma formidable copine Vir qui recevra sous peu Nico grâce à ce procédé.

Je ne peux qu'imaginer dans quel état je serais si dans l'avenir, je ne pouvais me permettre, même avec toute la bonne volonté du monde, d'offrir quelques jours de vacances à mon BébéLoup. C'est horrible de se dire qu'on ne peut pas offrir un peu de rêve à notre enfant, et moi ça me fait juste mal au coeur.

 

Alors je vais lui envoyer un peu de sous moi à Zaza, pour qu'elle mette des étoiles dans les yeux de son bébé. Même si elle n'a rien demandé, même si ça la gêne, parce que moi ça me fait plaisir, et que j'aurais aimé qu'on fasse pareil pour moi si j'étais embêtée.

Parce que c'est aussi ça être une communauté, se nommer blogopotesse: c'est être là du mieux qu'on le peut quand les autres ont un coup dur. 

Courage Zaza, continue à toucher tes vacances du doigt, avant j'espère de les embrasser à bras ouverts!

 

* Et toi qui me lis, si le coeur t'en dis et que tu as envie de participer aux vacances de Zaza, contacte moi! :) 

Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 13:11

merci-vert.jpg

Il y a un mois, je me suis lancée dans la grande aventure de la Blogosphère avec un peu d'appréhension mais beaucoup d'insouciance.

J'ai voulu partager ma vie avec vous un peu par ennui, un peu par égocentrisme, mais surtout parce que j'aime avant tout communiquer, que ce soit sur Moi ou sur les autres.


En un mois, j'ai exploré un Monde inconnu, rempli d'idées, de conseils, de révélations fracassantes.

J'ai lu et partagé les joies et les peines de chacun d'entre vous, j'ai participé aux petites victoires comme aux grands malheurs.

J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai grincé des dents, j'ai applaudi le courage et la détermination. 

J'ai surtout par ce biais eu l'occasion de rencontrer virtuellement des femmes formidables, des femmes que j'admire, des femmes qui usent de leur humour pour faire face aux difficultés quotidiennes, bref des femmes que j'espère un jour avoir le plaisir de rencontrer en vrai. 

 

Je remercie chacun et chacune d'entre vous de votre intérêt, de vos commentaires qui me font toujours chaud au coeur, de votre belle solidarité.

Allez, que la fête continue!




Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 11:38

pigs.jpg

 

J'avoue. Je suis jalouse, terriblement, abominablement, passionnément jalouse de mes blogopotesses. Pas parce qu'elles sont drôles, belles, intelligentes, non ça c'est normal, on serait pas potesses si ce n'était pas le cas (qui se ressemble s'assemble).

 

Non, je suis jalouse parce qu'elles ont toutes une chose que je n'ai pas, et que je leur envie. Elles ont des pervers, et moi j'en ai pas.

 

Grâce à Môssieur Google, elles recoivent toutes des visites d'individus louches recherchant certes des choses qu'elles ne montrent pas (après on sait pas ce que font les gens dans leur intimité hein!), ce qui leur permet de partager avec nous un tas de visiteurs rocambolesques qui me font hurler de rire. 

Moi le plus olé olé qui est venu me visiter cherchait à savoir "comment fouiller poubelles de supermarché". Heu, je sais pas, avec des gants?

J'ai donc décidé qu'il fallait que je remédie rapidement à mon manque flagrant de pervers, en leur dédiant ce petit artikeul.


Cher pervers,

Je sais que tu cherches des minettes déshabillées et que tu n'en a rien à branler de mon blog de prof femme sexy à gros seins au chômage, mais je te remercie néanmoins de ta visite. Si celà peux t'aider, tu pourras sous peu trouver sur mon blog plein de réponses à tes questions non sexuelles, parce que ce n'est pas le genre de la Maison de parler de sexe. Je te laisse un apercu de la liste des articles à paraître:

- Pourquoi ma chatte Nunuche s'est-elle fait raser tous les poils?

- Comment changer un BébéLoup qui s'est fait pipi dessus au milieu de la nuit, sans allumer la lumière?

- Comment enfiler un vêtement en latex sans passer pour un sadomasochiste? ( Le plastique c'est fantastique, le latex super sexe?)

- Blog = masturbation psychologique?

- C'est pas parce que j'ai pas de pénis que je ne sais pas conduire!

- Votre Homme, plutôt slip ou caleçon?

- Cet été je viens à bout de mes poils...

- Belle Toute Nue, la nouvelle saison sur M6

- A quel âge devient-on enfin mature?

- Le Médoc, le trou-du-cul du monde?

Et ça ce n'est que pour Juillet, alors n'hésites pas à revenir régulièrement, au plaisir!


VOILA!! Si avec ça j'en ai pas des bonnes à vous raconter moi aussi, je jette le tampon! Heu, je veux dire l'éponge. 

 

 

NDLR: Merci à Kiara et Bernadette-Coco de leurs contributions à la rédaction de cet article!

Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 22:20

mariage.jpg

 

Comme bien des filles, je rêve depuis longtemps au jour de mon mariage. Je n'ai pas toujours voulu d'enfants, j'ai changé maintes fois d'avis sur ma carrière, mais j'ai toujours su qu'un jour, je me marierais, sans aucun doute possible. Et puis un jour j'ai rencontré mon Mamour qui m'a signifié que le mariage pour lui, c'était niet. Hum. 

Je dois dire que j'y crois à moitié. Après tout, Mamour vient tout comme moi d'une famille unie, ses parents sont toujours ensemble, il a des exemples concrets de mariages heureux et sans histoires apparentes. Mais Mamour a décidé dans sa petite tête, comme un grand, sans me consulter, que le mariage c'est nul. Que quand on se marie, hé ben on divorce. Et voilà comment votre humble serviteuse se retrouve privée de son beau grand mariage blanc!

Envolés la jolie robe (Nina Ricci a ma préférence), le gentil curé de l'église du village, mon Papounet qui me donne le bras en écrasant une larme, le vin d'honneur en haut de la dune, et le méchoui au milieu du pré à moutons (que j'étais prête à ramasser les crottes une à une s'il fallait)! 

Adieu l'espoir d'enfin me débarrasser de mon nom de famille et de me faire appeler Madame pas juste parce que j'ai passé 30 ans)!

Comme le Soup Nazi dans Seinfeld qui refusait de servir Jerry, c'est "No wedding for YOU". 

J'ai tout essayé pour le faire changer d'avis. J'ai supplié, menacé, cajolé, pleuré; j'ai fait la grève du sexe et du ménage, enfin j'ai travaillé toute la gamme des émotions, rien à faire: je me heurte au mur de mon Homme.

inflexible.jpg

J'ai arrêté d'en parler, j'ai essayé de ne pas y penser, mais depuis que BébéLoup est arrivé ça me taraude de nouveau: je ne voulais pas l'affubler d'un nom de famille composé, il porte donc celui de son père. Et moi je voudrais bien qu'on porte le même (de nom)! De toute façon Mamour est bien averti que s'il veut une Princesse et qu'il compte sur moi pour la porter 9 mois, il devra passer chez Monsieur le Maire avant (niark niark niark chantage au bébé, je pense que ça devrait marcher ça!)

 

Aujourd'hui, Mamour m'a demandé en PACS. 


C'est un grand pas pour lui, il trouve ça très symbolique, et m'a promis une jolie bague (il est trop mignon mon Mâle). J'essaie de me réjouir mais je n'y arrive pas, j'ai même envie de pleurer quand j'y pense. Je trouve ça glauque à mort, administratif et moche. Un engagement que tu défais par un coup de téléphone, c'est moche.

Alors pour ne pas déprimer, j'ai l'honneur de vous informer qu'en l'occasion du PACS de Mlle Poubelle et de Msieur Mamour, une grande fête sera célébrée avec: robe blanche, petits fours, Papounet larmoyant, copains bourrés et méchoui dans le pré à moutons.

On va faire une belle fête, parce qu'on s'aime, parce qu'on est bien tous les deux, et que comme dit Mamour, avoir un enfant avec quelqu'un est un bien plus grand engagement qu'un tour chez le curé.

Oui il a raison. Non je ne l'avouerai jamais...

 


Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 13:54

doc-copie-1.jpg

Tu auras compris que cette semaine, j'avais rendez-vous chez mon gynéco, Oh Joie Oh Bonheur... Bon d'accord, personne n'aime ça, mais ce n'est qu'une fois par année (en moyenne), alors c'est pas la mer à boire. Sauf si tu es enceinte. Quand tu es enceinte, c'est tous les mois; donc tu comptes, 9 mois=9 visites. Ca fait beaucoup hein?

Et  si tu te rappèles bien, j'ai accouché il y a 11 mois, 11 jours et 15 heures. ET j'ai eu une césarienne: ben de suite ça te colle une AUTRE visite après avoir accouché pour voir si la jolie cicatrice que tu regardes en pleurant tous les jours va bien. Mais je m'égare.

Tout ça pour te dire que j'ai vraiment apprécié depuis presque un an de ne pas passer par la case gynéco pendant un moment. Mais bon, quand faut y aller, faut y aller. 

Je vais donc rencontrer la nouvelle doctoresse de mon intimité pour faire un petit bilan. La quarantaine aimable, elle m'écoute lui expliquer comment la pilule que je prenais AB (Avant Bébé) ne me convient plus du tout, et que je suis donc prête à tenter le stérilet.

"Aaaah, bon. Elles sont comment vos règles?"

J'explique à la dame que je souffre le martyr tous les mois, que Vania ne peut rien pour moi.

"Hmmmm, ben il va falloir faire un compromis alors"

Compromis? Pourquoi compromis?

"Oui vous comprenez, il y a deux types de stérilet: celui en cuivre, et celui à libération d'hormones"

Moi, qui me suit renseignée à l'avance, je hoche la tête d'un air entendu (qu'on te dirait que j'ai fait médecine tu me demanderais de te faire une ordonnance tellement j'ai l'air au courant).

"Alors celui en cuivre, il augmente les règles"

Oui ben ça va pas être possible ça, tu peux l'oublier de suite, c'est même pas la peine d'en parler ok?

"Et puis l'hormonal, il est pas génial pour la peau"

Ouais, bon ça doit pas être si pire quand même...

"Et quand je vous ai vu, j'espérais que vous alliez me dire que vous n'aviez pas des règles trop abondantes..."

PARDON??? Elle vient de me traiter de boutonneuse là? Bon OK j'ai un ou deux boutons de temps en temps (tous les 2 jours c'est de temps en temps non?) en ce moment (depuis plusieurs années) mais quand même!!!! Je me suis sentie tellement insultée!

"Alors voilà le compromis"

Comprenez: Mademoiselle, vous préférez être alitée par les chutes du Niagara 8 jours par mois ou avoir des boutons tous les jours?

Et vu comment elle me regardait, tu VOYAIS que pour mon intérêt, vallait mieux que je choisisses la première option.

Je me suis recroquevillée sur ma chaise et je lui ais demandé d'une petite voix si finalement, j'allais pas pouvoir prendre une autre pilule... Qu'elle m'a prescrite avec empressement, ravie de m'avoir sauvé malgré moi.

Au moins quand j'étais enceinte, la question ne se posait pas... 

Bon j'arrête, cette histoire me file... des boutons!!

 


 

Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 09:34

megaphone

J'ai toujours eu la voix qui porte. C'est comme ça, j'y peux rien, et ce depuis le berceau. Une des histoires favorites de mes parents (à part celle où, bébé, je gardais des épinards dans mes joues durant les repas pour les ruminer tranquillement pendant la sieste), est la suivante:

Papounet et Madame Mère vont au cinéma avec Fleur-de-Cactus (votre humble serviteuse), afin de me faire découvrir les joies du 7e Art, voir un zoli dessin animé. Les lumières s'éteignent, les images défilent, et l'on entend une grosse voix qui s'exclame "Ca m'agace, ça m'agace!). Les spectateurs se retournent pour dévisager le méchant Monsieur qui ose déranger tout le monde et critiquer l'oeuvre du grand Walt. Et découvre une minuscule fillette en robe bleue qui fronce les sourcils. Le méchant Monsieur, c'était Moi. Autorité Parentale confuse, spectateurs héberlués...

Je parle fort, oui. J'aurais dû faire chanteuse d'opéra, vendeuse à la Criée ou Député à l'Assemblée; j'ai fait prof, ça sert aussi :)

On me dit que je suis pas discrète, mais avoir une voix qui porte, ça n'a pas que des désavantages, bien au contraire. Grâce à ma voix:

- Je me fais toujours servir en premier dans un bar bondé;

- Je n'attends jamais ma soupe au resto;

- Je peux toujours faire valoir mes opinions dans un débat animé;

- Mon Papi n'a pas besoin de son sonotone le dimanche;

- Si je perds quelqu'un dans une gare j'ai pas besoin d'aller jusqu'à l'accueil pour le trouver;

- Mon mec ne peux pas faire semblant qu'il ne m'a pas entendu lui dire de ranger la vaisselle.

 

J'ai la voix qui porte, CA TE POSE UN PROBLEME?


Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 07:54

couple

 

Quand Mamour et moi nous sommes rencontrés, au bout de quelques temps et comme tous les couples, nous avons fait lit commun. Dans l'appartement de Mamour, nous survivions gaiement dans un 140, heureux de s'effleurer au moindre mouvement. Enfin surtout lui. J'aime pas qu'on me touche quand je dors moi, mais difficile à comprendre pour Mamour. 

Prenant comme excuse Miss Pétomane ma chienne adorée, qui ne peut pas dormir seule quand il y a de l'orage, j'ai convaincu l'Homme de l'absolue nécessité d'un 160. FInalement pas trop dur, vu l'amour modéré qu'il a pour Miss P. qui elle, le tient en admiration et donc se colle à lui les dites nuits d'orage.

Nous avons vécu heureux tous les trois, et notre belle Famille s'est vite agrandie, et Dindon et Nunuche sont venues nous rejoindre dans le lit conjugal. Je précise au passage que Dindon et Nunuche sont des chattes: l'une adore les pieds, l'autre les oreilles; quand tu dors c'est comme si tu portais des Huggs et des cache-oreilles!

bunny.jpg

Et puis nous avons acheté notre nid, investi une chambre de 20m2 et pour meubler tout cet espace, nous avons acheté un 180. Aaaaaaah mon lit, mon beau graaaannd lit! Je l'aime, je l'adore, je fais tout dedans, je pourrais y passer ma vie! Mamour était pas chaud, il ne me trouve plus la nuit, ça le stresse, mais bon dans un Couple, on fait des compromis non? Il a donc accepté le 180, et se venge lâchement en y dormant en diagonale.

Depuis 2 jours, il fait 40 degrés chez nous. Et si la température est agréable en rez-de-chaussée, les chambres sous les toits sont des fournaises. On ventile, on essaie de pas bouger et on se regroupe dans la chambre la plus fraîche. Alors quand on s'est réveillés ce matin, Mamour a regardé autour de lui: Miss P. contre sa hanche (il y a eu du tonnerre), Dindon sur ses chevilles, Nunuche dans mon cou et BébéLoup lui battant les côtes de ses petis pieds (il faisait trop chaud dans sa chambre), et Moi. Et il m'a dit " dis ma Chatte, ça existe un 200?"

C'est mon Mamour à moi ça! 


Repost 0
annabelle-sort-les-poubelles - dans Humeurs
commenter cet article

Présentation

  • : La Poubelle Masquée
  • La Poubelle Masquée
  • : Beauté, humeur et humour mélangés pour un savant mélange de Eau de Moi!
  • Contact

SUIS-MOI

Recherche

ELLE

picto_ELLE_fil_blogs--1--copie-1.jpg

Texte Libre

http://www.wikio.fr

Thèmes, Thèmes Pas

Liens